Dimanche dernier, à la veille de l’examen par l’Assemblée Nationale du projet de loi pour l’égalité femmes-hommes, des milliers de conservateurs ont manifesté dans les rues de Paris contre l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG).

Le droit à l’avortement, acquis en 1975, permet aux femmes de disposer librement de leur corps et est une condition indispensable pour la construction de l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, d’une société de progrès.

Nous demandons au gouvernement d’aller plus loin et d’ouvrir la PMA aux femmes seules et aux couples de femmes. Le droit à l’IVG ainsi que son remboursement, mis en place sous le quinquennat de François Hollande, doivent être garantis.

Nous défendons la mise en place du droit à l’IVG comme condition d’adhésion à l’Union Européenne et proposons une extension des missions des inspecteurs du travail au contrôle de l’égalité salariale.

Face aux réactionnaires qui désinforment notre génération et souhaitent revenir sur les conquis féministes de nos ainé.e.s, les Jeunes Socialistes restent mobilisé.e.s pour défendre les droits des femmes.

#Moncorpsmonchoix